Eve et le serpent

Le Référencement et la morale

Peut-on devenir numéro 1 sans tricher ? Peut-on concilier Référencement et morale ? Ou comme le demande Luke Skywalker à Yoda dans le 5ème épisode de la Guerre des étoiles, le côté obscur est-il plus fort que le côté clair de la Force ?
A lire en complément de cet article :
optimisationFaut-il optimiser son site ? critique GoogleFaut-il psychanalyser Google ?

Accueil > referencement-morale
Les recommandations de Google

* Concevez vos pages pour les utilisateurs, et non pour les moteurs de recherche. Ne trompez pas les utilisateurs en affichant un contenu pour les moteurs de recherche différent de celui qui leur est présenté (technique appelée «cloaking» ou masquage).
* Évitez les «astuces» destinées à améliorer le classement de votre site par les moteurs de recherche. Vous devriez en principe pouvoir expliquer en toute sérénité à un site Web concurrent les solutions que vous avez adoptées. Vous pouvez également vous poser les questions suivantes : ces solutions sont-elles une aide pour les utilisateurs ? Aurions-nous fait appel à ces techniques si les moteurs de recherche n'existaient pas ?
(...)
* Évitez le texte ou les liens cachés.
* N'utilisez pas de pages masquées (« cloaking ») ou de redirections trompeuses.
(...)
* Ne multipliez pas les termes sans rapport avec le contenu réel de votre site.
* Ne créez pas plusieurs pages, sous-domaines ou domaines présentant un contenu en grande partie identique.
* Évitez les pages satellites («doorway») créées exclusivement pour les robots de moteur de recherche ou d'autres solutions telles que les programmes d'affiliation sans véritable contenu informatif.

Cette page s'inspire d'une discussion du forum WebmasterHub
sur le sujet
"Est-ce la fin des pages satellites ?"

En bref ...

Entre ceux qui cherche l'efficacité à n'importe quel prix, et ceux qui prétendent "corriger les injustices" des moteurs de recherche, les "tricheurs" ne manquent pas dans le monde du Référencement. Le cloaking et les pages satellites font toujours partie des techniques couramment utilisées.

Pour éviter toute hypocrisie, il est préférable de faire la part des choses entre les différentes questions qui se posent aux référenceurs :

1 Quelles sont les techniques de Référencement efficaces ? A court terme ? A long terme ?

2 Qu'est-ce qui est bien et qu'est-ce qui est mal en matière de Référencement (du point de vue de la morale) ?

3 En quoi les directives et les résultats de Google sont-ils acceptables. En quoi sont-ils discutables et comment pourrait-on les améliorer ? Dans quelle mesure peuvent-ils nous aider à progresser concernant le point 2 ?

4 Est-il légal de manipuler les résultats des moteurs de recherche ?



En détail ...

Il paraît que...

L'éthique et la morale, c'est bien beau, mais quand on veut du résultat, on n'a pas trop le choix !

Voilà qui suppose que les techniques de Référencement immorales sont les seules qui donnent de bons résultats. Ce n'est pourtant pas ce que l'expérience démontre. Les exemples de sites pénalisés pour mauvaise conduite ne manquent pas. Les exemples de sites "propres" et bien positionnés non plus.

Tous mes concurrents trichent, je ne vois pas pourquoi je me gênerais !

Il n'est pas interdit de réfléchir au point 2 même si ses concurrents n'y réfléchissent pas. D'autre part, on peut souhaiter dormir tranquille, sans craindre que le perfectionnement des algorithmes de Google pénalise demain un site bien classé aujourd'hui.

Google n'est pas la loi et il est loin d'être irréprochable lui-même. Ce n'est pas parce que Google interdit telle ou telle technique qu'il est "mal" de l'utiliser.

Effectivement, il ne faut pas confondre les questions 2 et 3. Cela dit, à défaut d'être en mesure de proposer une morale cohérente, les règles de Google valent toujours mieux que rien. Par ailleurs, le point 1ne donne pas beaucoup d'autres choix que de suivre les préconisations de Google, en tout cas pour un Référencement efficace sur le long terme.

Il nous semble difficile de nier que la manipulation des résultats de recherche pénalise les utilisateurs. Les moteurs de recherche sont vus par les utilisateurs comme des canaux d'information. Toute tentative visant à positionner un site pour des raisons autres que la nature et la qualité de son contenu est une forme d'escroquerie. Cela s'applique autant aux webmasters peu scrupuleux qu'aux moteurs mélangeant d'une façon ou d'une autre les résultats "normaux" avec les résultats "sponsorisés".

Les règles du jeu ne sont pas claires. Où se termine l'optimisation "normale" et où commence la tricherie ?

Les techniques de Référencement dépassent le cadre de leur mission dès lors que l'on tente de présenter une page différente à l'internaute et aux robots. Quant au contenu des pages, l'attitude préconisée par Google est très claire : concevez vos pages pour vos visiteurs, pas pour les robots. Cela semble plein de bon sens.

Mes clients me payent pour que je fasse grimper leurs sites dans les positions. Peu importe les moyens utilisés, c'est le résultat qui compte.

Une véritable éthique professionnelle ne peut pas se réduire à la défense des intérêts du client sur le court terme. La pérénnité du travail réalisé est essentielle. La prise en compte de l'impact des actions menées sur l'environnement de l'entreprise également.

L'élaboration et le respect d'une éthique sont indispensables à la réussite d'une activité de service telle que le Référencement.

Les résultats de Google sont très discutables, donc les recommandations de Google ne valent rien et il n'existe pas encore de règles de morales claires concernant le Référencement. Par ailleurs, Google n'est pas la loi. Il n'y a donc rien d'illégal ni d'immoral à tenter d'influencer les résultats. Ça n'est rien d'autre qu'un jeu où le meilleur gagne.

Google n'est pas le seul à pouvoir réfléchir à la morale du Web. Tout le monde est autorisé à le faire et il serait sans doute très souhaitable que tout le monde le fasse. Ceux qui s'en abstiennent sont mal placés pour critiquer Google.

Il n'existe pas encore de législation spécifique au spamdexing, mais de nombreuses lois relatives au commerce, au spam ou à l'escroquerie morale sont applicables à ce problème. L'esprit de la loi ne peut que condamner la manipulation des résultats de recherche qui doit bel et bien être considérée comme illégale.

L'économie mondiale dépend de plus en plus du bon fonctionnement du Web dans son ensemble et des moteurs de recherche en particulier. Sauf à être totalement irresponsable, on ne peut plus considérer le Web comme un terrain de jeu.

De notre point de vue, l'utilisation des techniques de spamdexing n'est pas seulement néfaste pour l'ensemble du Web, elle est également stupide dans la mesure où elle ne garantit absolument pas un résultat positif.

L'hypothèse selon laquelle il faut nécessairement être "méchant" pour avoir une chance de réussite est absurde.

Que vous ayez choisi le côté obscur ou le côté clair, un bon positionnement résulte d'une solide compétence et d'une bonne dose de travail. N'allez pas croire qu'il est plus facile de devenir Dark Vador que de devenir Yoda.


A consulter : La déontologie du Référencement (discussion sur le forum Webmaster Hub)

Le code de déontologie de l'IPEA


La définition du spam selon l'IPEA


Découvrez le point de vue de Google sur les S.E.O sur le site officiel de Google.

Pour arriver en première page de google :

Demandez un devis à l’agence SEO.fr (15 ans d’expérience)