La compatibilité mobile (Le Responsive design)


Accueil > compatible-mobile

La démocratisation des supports mobiles et le développement du réseau 4G favorisent logiquement l’internet mobile ! Depuis 2016, nous savons que les français qui se connectent chaque jour sur le web via leur téléphone ou leur tablette sont plus nombreux que ceux qui accèdent à la toile derrière leur PC de bureau. Vous avez pour cette raison tout intérêt à rendre votre site mobile friendly si ce n’est pas déjà le cas.

Voici un schéma représentant les utilisateurs d'internet sur mobile et sur ordinateur :
Internet : Mobile vs PC

Les caractéristiques d’un site mobile

Les écrans des supports mobiles sont forcément plus petits, les contenus doivent donc s’adapter aux dimensions des appareils utilisés par les internautes. Idéalement, ces derniers n’ont pas l’obligation de faire défiler chaque page horizontalement ou de zoomer sur certaines sections pour lire les textes dans de bonnes conditions. De plus, les liens internes et externes sont éloignés les uns des autres pour des raisons d’ergonomie. Par ailleurs, les sites mobiles doivent oublier définitivement Flash, qui ne fonctionne pas ou n’est pas installé sur tous les appareils.

Les techniques pour faire de votre site une plateforme mobile friendly

On distingue d’une part la diffusion dynamique (Dynamic Serving en anglais). Deux codes HTML distincts sont utilisés pour une seule et même URL, en fonction de l’appareil utilisé par l’internaute.
Il y a d’autre part le design adaptatif (Responsive web design en anglais). Les codes HTML et les URLs sont similaires, seul le design s’adapte au support mobile avec lequel se connecte l’internaute.
La troisième technique repose sur l’utilisation d’adresses de pages différentes. (Nba.com et M.nba.com par exemple pour l’accueil du site dédié à la ligue de basket américaine). Google mâche le travail d’adaptabilité que doivent mettre en oeuvre les webmasters. En effet, il propose des guides pour les CMS les plus utilisés actuellement dont Wordpress, Joomla, Drupal et les plateformes e-commerce telles que Prestashop et magento.

responsive design

Les tests de compatibilité

Après avoir choisi l’une des méthodes évoquées dans le paragraphe précédent, il est fortement recommandé d’évaluer la compatibilité mobile de la boutique ou du site vitrine. Pour ce faire, cela se passe dans GWT, plus précisément dans la rubrique “compatibilité mobile” de l’onglet “Trafic de recherche”. Une vérification page par page est également possible, nous vous invitons à le concrétiser à cette adresse : https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly/?hl=fr

Les erreurs à éviter

La mise à disposition d’un site mobile dédié est parfois la cause d’URLs de redirection incorrectes. Google vous présente les bonnes pratiques pour éviter toute déconvenue. Les robots de Google doivent ensuite avoir accès à tous les fichiers importants dont les feuilles de style CSS, les images et les fichiers Javascript. Si certaines règles du robots.txt les empêchent d’y accéder, ils ne pourront pas indexer correctement les contenus et les restituer au mieux dans les résultats de recherche. Habitués à ouvrir des pages web rapidement sur leur ordinateur de bureau, les internautes sont logiquement encore plus impatients quand il s’agit de consulter des contenus en mobilité. L’outil PageSpeed Insights est très utile pour repérer des problèmes susceptibles de ralentir le chargement des pages.

Demandez un devis à l’agence SEO (15 ans d’expérience)